Devenir loueur professionnel de bateaux : les détails qu’il faut maitriser

Un loueur de bateaux, c’est tout d’abord un technicien qui maitrise bien le monde du nautisme et tous les côtés techniques d’une embarcation. Il met à la disposition de ses clients, un navire de plaisance qui peut naviguer en mer, sur un lac ou sur un fleuve, avec un skipper ou non. Tout cela, après avoir suivi des études particulières et réglé tous les enjeux administratifs.

Le métier, l’assurance bateau, les compétences requises…

Mécanicien ou électronicien, le loueur de bateaux est un technicien de la plaisance et du nautisme qui s’occupe aussi bien des tâches commerciales que de la gestion. Il emmènera lui-même le bateau vers le port pour le confier à ses clients. Un loueur peut être lui-même propriétaire d’une flotte de bateaux ou être seulement chargé de la gestion et de l’entretien de navires appartenant à des tiers pour partager les recettes selon un contrat précis.

Il est également régi par une charte qui lui permet de respecter son engagement par rapport à la qualité de ses services. De plus, il doit souscrire à une assurance de location bateau . Il peut ainsi organiser des sorties en mer (pêche, découverte) en toute sérénité.

Maître Ismaïl BENAISSI - Avocat fiscaliste à Paris

Quelle est la relation entre fiscaliste international et bateau ?

Le métier de fiscaliste international est accessible après le bac, avec une formation de 2 ou 3 ans. Généralement, un loueur de bateaux salarié peut ouvrir sa propre agence de location. En tant qu’entreprise, il peut rencontrer des problèmes fiscaux. À ne pas oublier que selon la loi, depuis le 15 juillet 2013, les locations de navires de commerce à des fins d’agrément sont soumises à la TVA. Le loueur de bateaux doit donc être en relation avec un avocat fiscaliste international (des détails sur http://www.benaissi-avocat.fr) pour être en règle avec certains détails législatifs. Celui-ci est une référence en cas de difficultés pour la sécurité et le redressement de l’entreprise.